Générations Complices

Association Intergénérationnnelle

Tisser des Liens

https://www.facebook.com/papillonsblancsderoubaixtourcoing/videos/245452473323518/

Petite vidéo transmise par Georges.

 

Bonjour à tous de Générations complices. S'il n'est pas trop tard ? ( mais le message date du 26/ 5 !) voici q.q. réflexions :
Je n'ai pas le sentiment d'une rupture entre confinement et déconfinement dans la vie quotidienne. J'avoue que je me considère comme une privilégiée avec une maison agréable, un jardin et la présence de Julie (nom d'emprunt) une jeune étudiante Angolaise que j'accueille depuis 2ans. Au départ, l'accueil de Julie. n'avait pas été pour combler un vide après le décès de mon mari mais la plus grande proximité due au confinement nous a incité à nous dévoiler un peu plus, à nous apprécier et à chercher de nouvelles pratiques. Personnellement au début du confinement j'ai tenu à garder les mêmes horaires: lever,, coucher, repas....ce qui me donnait une stabilité. Puis confinement oblige, on s'est posé des questions sur ce que permettait ce temps de "rupture". Donc, comme beaucoup, nous nous sommes mises au grand ménage : cuisine et salle de bain, espaces partagés. Tout y est passé frigo, placards, murs sauf le plafond ( nous sommes tout de même sérieuses !).. Le manque d'exercice physique nous a interrogé et pour garder la forme nous avons décidé de faire de la gym ensemble.....après q.q. tâtonnement nous avons convenu d'un horaire régulier ( 10 h ) pour nous aider à tenir. Grâce à Julie. une vidéo est branchée sur la télé et c'est parti pour 25 minutes......sauf le weekend ...faut tout de même pas exagérer ! un autre point  le scrabble 1 fois par semaine...mais là nous n'avons pas été précis et avons du mal à tenir. Dernièrement après réflexion, nous avons mis en place un atelier lecture là aussi avec un horaire (15h) et ça tient !
Mais nous avons aussi chacune notre vie et malgré  le confinement je ne me sens pas envahie. Personnellement j'ai redécouvert le plaisir de la création en couture et j'ai confectionné 2 capes de bain avec motifs appliqués pour mon 5ème arrière qui doit naître fin juin. Je continue à pratiquer 1 ou 2 fois par semaine la marche nordique .....jusqu'ici en solitaire.....J'ai aussi passé plusieurs heures devant mon ordinateur pour classer mes dossiers et essayer de mieux comprendre les mystères de cet engin ! et en cas de problème j'appelle Julie au secours.
Les premiers temps du confinement j'ai fait livrer nos courses mais très vite je suis ressortie en respectant les gestes barrières j'ai refusé de rentrer dans la peur et la psychose dans lesquelles on nous enfermait et le monde inhumain qui peu à peu se profilait avec la soumission et la peur de l'autre. J'ai d'ailleurs reçu une vidéo qui donne un autre regard sur cette période de covid-19. Si vous le souhaitez je vous invite fortement à la visionner en tapant : libre entretien avec le Docteur Gérard Delépine par Jean Claude Meyer. Avoir une autre vision des événements que ce que nous rabâche les médias peut nous aider à ouvrir notre horizon.
Depuis le déconfinement il est vrai que nous avons retrouvé un peu de liberté et personnellement c'est avec plaisir que je vais retrouver le groupe d'alphabétisation.......en respectant les règles......et bientôt les amis des groupes de marche. Mais pour la vie quotidienne, pas de grands changements mais plutôt la découverte ou redécouverte d'activités restées en sommeil. Il fallait sans doute cette période pour reprendre conscience de l'inestimable valeur de la liberté et de la démocratie que l'on nous grignote de plus en plus et qu'il nous faut défendre.

Texte de J.Bourgeois.