Générations Complices

Association Intergénérationnnelle

Tisser des Liens

Créée en 2009 sous l'impulsion d'Annie Logie, la Présidente, L’antenne Grandparenfant de Tourcoing  comptait une quinzaine de membres actifs qui se réunissait chaque lundi après-midi au Centre social des 3 Quartiers  pour décider et organiser toutes ses actions. Elle a été très dynamique pendant plusieurs années mais a maintenant cessé son activité.

Les élèves de la 5ème SEGPA du collège LUCIE AUBRAC et

L’Antenne GENERATIONS COMPLICES de TOURCOING

FONT LEUR CIRQUE le jeudi 19 Février 2015 à 15 heures

Sous le Chapiteau de la COMPAGNIE BADINAGE ARTISTIQUE

Situé rue de l’Europe à TOURCOING

            Comme chaque année depuis 2008 un projet de classe est réalisé en partenariat entre
           
les élèves de la 5ème SEGPA du Collège LUCIE AUBRAC dirigé par le professeur
            principal Nadia LOUNACI et l’Equipe de l’Antenne GENERATIONS COMPLICES de            T         TOURCOING.

L'antenne de Tourcoing a communiqué ses actions faites durant le premier semestre de cette année.Elles sont publiées afin que vous sachiez qu'à Tourcoing aussi, on essaie de tisser des liens intergénérationnels.dsc00429

Avec les élèves de SEGPA, de Décembre 2012 à Juin 2013,Il y a eu:

  • 2 ateliers: menuiserie et cuisine.
  • Des jeux de mathématiques.
  • Une visite à l'IMAGINARIUM de Tourcoing (métiers de l'image et des multimédias).
  • A la résidence Des Flandres, sur le thème de la citoyenneté, un jeu QUIZZ (plus que positif! A refaire!)
  • Une évaluation des actions avec un diaporama, avec des échanges et un goûter- karaoké.
  • Un Estamémoire le 8 mars 2013: La Femme est-elle encore l'Avenir de L'Homme?
  • Une représentation de la chorale intergénérationnelle du collège L. Aubrac, le 31 Mai 2013 à la résidence: La Roseraie.

dsc05478La femme est l'avenir de l'homme... Beau sujet en ce 8 Mars pour cet Estamémoire à tourcoing.


Jeunes (une quinzaine) et moins jeunes ont évoqué la condition de la femme hier et aujourd'hui. Il est certain que celle-ci a bien évoluée depuis la révolution industrielle d'après guerre et  Mai 68. Mais il faut reconnaître que des efforts sont encore à faire dans bien des domaines pour que la femme devienne l'égale de l'homme.
En prendre conscience, c'est bien, mais comme l'a précisé Guy, c'est par nos attitudes que viendra le changement.