Générations Complices

Association Intergénérationnnelle

Tisser des Liens

 

En milieux scolaires, les bénévoles participent à des projets (nommés il y a quelques années "Paroles et Images") que les enseignants mènent dans leur classe ou leur école : ils sont de l'ordre de « apprendre et mieux vivre ensemble », dans les domaines aussi diversifiés que l'écologie, la consommation, la santé, la communication, la non-violence, la politique, la citoyenneté, le chant...
Lors de la création des TAP (temps d'ateliers parascolaires) par la municipalité, durant le retour aux 5 jours de classe), nos adhérents ont aussi proposé de nombreux ateliers : dessin,  couture, chant, feutrine, jeux... 
Cette participation peut être une  projection-débat ou un spectacle-débatun atelier lectureun atelier ludique...
Mais ça peut aussi être l'accompagnement de classes vertes ou de sorties scolaires. 
Des actions sont également menées  au collège ou en lycée professionnel.

Le jeudi 17 mai, les élèves de 6e H, du collège Pablo Neruda, ont eu le plaisir d'accueillir des résidents de l'EHPAD de Corbehem.
Après 2 autres rencontres à Corbehem et au collège en janvier sur le thème de l'école, et en avril sur le thème de la 2ème guerre mondiale, cette dernière rencontre a été l'occasion de se détendre ensemble autour de divers jeux de société, encadrés par les bénévoles de Générations Complices. L'ambiance a été très conviviale : l'entraide, les sourires, les échanges ont été nombreux.

Cette rencontre s'est finie autour d'un goûter préparé par les élèves de la 3e SEGPA atelier HAS du collège Pablo Neruda.

 

Le Jeudi 08 Octobre, dans le cadre de la Semaine Bleue, une dizaine de bénévoles et des élèves de deux classes du collège Calmette accompagnés de leurs professeurs M. Plouchard et M. Demailly sont allés au Méliès pour voir la projection du film « Les souvenirs ».
Cette comédie intergénérationnelle réaliste, drôle et quelquefois cruelle a captivé l’ensemble du public : rire, émotion palpable.

Thème du film

Romain, 23 ans, aime sa grand-mère et c’est réciproque. Il est triste de la voir malheureuse quand son père décide de la placer en maison de retraite, mais elle disparait pour revivre quelques beaux moments en Normandie, sa ville natale. N’a-t-on pas le droit de choisir et de décider sa vie ?
Préalablement, ce film avait été présenté par le biais de clés de lecture par les bénévoles de l’association dans les classes au collège ; un bilan sera fait  pour recueillir les réactions du jeune public.
Un commentaire d’une personne âgée ayant vu ce film :

Affiche de Sous le figuierMardi, dans le cadre de la semaine bleue, pour réfléchir sur la place des "séniors" dans la société, des collégiens de Wasquehal sont allés voir le film "Sous le figuier" avec des adhérents de l'association. Afin de favoriser la compréhension du film et le dialogue, une petite équipe était allée préparer les jeunes à la projection, et ensuite, bien sûr, elle participera ce jeudi à la discussion...